Accueil › Dassaud Fils, une coutellerie « responsable »

Dassaud Fils, une coutellerie « responsable »


dassaudSelon René Dassaud, ce qui importe c’est le respect de l’environnement proche de l’entreprise. Concrètement, cela fait plusieurs années que nous réduisons nos impacts pour les boues d’émouture (l’émouture étant le meulage de la lame). Ces boues sont traitées dans un « bain d’eau » en circuit fermé, filtrées, puis enlevées par un récupérateur. Nous avons d’ailleurs un projet de nouveau système de filtration qui en réduirait les volumes. Le choix du plastique a été primordial et ses cycles de récupération – à la fois dans l’entreprise et en dehors – ont été pensés pour, au final, ne pas générer de déchets ultimes. Le plastique
des manches qui partent aux rebuts est entièrement recyclé pour être retransformé à nouveau.

Quelle est l’activité de votre entreprise ?

Issu des métiers de la mécanique, René Dassaud a travaillé dans un bureau d’étude parisien avant de rejoindre la SEITA où il a exercé durant 10 ans. En 1986, il a créé son entreprise, Dassaud Fils, d’abord spécialisée dans la soustraitance en coutellerie et l’affûtage industriel pour s’orienter à partir de 1992 vers la coutellerie professionnelle.
Activité : coutellerie (principalement dédiée aux abattoirs)
Implantation : Courpière
Effectif moyen 2012 : 19
C.A. 2012 : 2 millions d’euros
Date de création : novembre 1986
Principales valeurs : volonté d’intégration complète de tous les processus de production des couteaux
Projets : développement d’une nouvelle gamme de couteaux

www.dassaudfils.com